Le Basilic, le vert à l’honneur

Connue et appréciée pour ses qualités gustatives par les gourmets, cette plante d’un vert franc et lumineux (couleur associée au printemps en médecine énergétique chinoise), regorge de bienfaits largement méconnus. Plante sacrée de l’Inde, elle « réveille les esprits » au Moyen-Âge en Europe lors de rites religieux ou encore « conjure le mauvais sort » en Afrique. Son nom trouve son origine dans le terme grec basilikon qui signifie « royal ».

Le bon moment pour le cultiver

 

Connue et appréciée pour ses qualités gustatives par les gourmets, cette plante d’un vert franc et lumineux (couleur associée au printemps en médecine énergétique chinoise), regorge de bienfaits largement méconnus. Plante sacrée de l’Inde, elle « réveille les esprits » au Moyen-Âge en Europe lors de rites religieux ou encore « conjure le mauvais sort » en Afrique. Son nom trouve son origine dans le terme grec basilikon qui signifie « royal ».

La méditerranée dans l'assiette

 

Compagnon idéal des salades de tomates, on ne peut pas parler du basilic sans évoquer, cette « sauce du pauvre » à l’époque de sa création à la fin du 19ème siècle dans la ville de Gênes mais qui accompagne aujourd’hui délicieusement nos plats de pâtes et enchante nos palais, le pesto alla genovese :

-Mixer ensemble 60 g de basilic frais, 70 g de parmesan râpé, 3 cuillères à soupes de pignons de pin 2 gousses d’ail et une poignée de gros sel.

-Incorporer progressivement à cela 30 cl d’huile d’olive en fin filet.

Le tour est joué, vous pouvez déguster votre délicieux pesto fait maison. Pour un peu d’originalité, on peut remplacer les pignons par des amandes, des pistaches, des noix ou encore des graines de courges.

Et plus près de nous, on ne peut passer sous silence la recette incontournable de la cuisine provençale : la soupe au pistou : -Peler et couper en morceaux 2 pommes de terre, 4 carottes, 1 oignon, 1 courgette.

-Mettre tous ces légumes dans 1,5 litre d’eau salée en rajoutant 1 kg de haricots verts coupés en morceaux et 600 g de haricots blancs puis faire cuire pendant 30 mn à l’autocuiseur.

-Pendant ce temps, mixer 100 g de basilic, 6 gousses d’ail pelées et 2 tomates.

-Lorsque les légumes sont cuits, faire à nouveau bouillir leur bouillon pour y faire cuire 50 g de coquillettes.

-En fin de cuisson des pâtes, rajouter la sauce au basilic et 12 cl d’huile d’olive.

-Laisser réchauffer encore quelques minutes sans bouillir et déguster nature ou parsemé de gruyère ou de parmesan.
-Enfin, 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle dans une vinaigrette d’huile d’olive parfumeront divinement bien l’assaisonnement d’une salade verte.



 

Propriétés médicinales, sous quelle forme ?

 

LES FEUILLES FRAÎCHES  


On ne le sait pas toujours, mais bien avant de devenir la plante gastronomique que l’on connaît (à partir de la fin du 19ème siècle environ), le basilic est une plante médicinale très ancienne connue pour ses bienfaits en matière de digestion notamment, qui combat les gaz intestinaux, les ballonnements et soulage les crampes d’estomac et les douleurs gastriques. Ainsi, une infusion de feuilles fraîches au coucher ou après un repas un peu trop copieux se révèle un excellent antispasmodique et facilitateur de digestion.
Ces feuilles odorantes recèlent encore un effet antalgique étonnamment efficace contre les aphtes ou les gingivites. Mâchonner pendant 15 mn quelques feuilles fraîches et le soulagement est garanti grâce aux propriétés antiinflammatoires et antibactériennes. Un bain de bouche obtenu en faisant bouillir les feuilles fraîches peut également avoir un bon résultat sur les bobos de la bouche et de la sphère ORL en se gargarisant plusieurs fois par jour après refroidissement du liquide.

L’HUILE ESSENTIELLE


Pour rester dans le confort digestif, un massage délicat du ventre 2 à 3 fois par jour avec 3 gouttes d’HE dans une cuillère à café d’huile végétale au choix, dans le sens du transit (celui des aiguilles d’une montre), régule et calme les spasmes et les bouffées de chaleur. En massage sur le plexus solaire, on lutte contre l’aérophagie et le hoquet. En friction sur les surrénales, aide à retrouver du tonus en cas d’asthénie, d’anxiété ou de spasmophilie.
En diffusion, c’est un bon appui à la relaxation. On peut l’utiliser seule ou en mariage heureux avec l’HE de petit grain bigaradier ou de mandarinier.
Enfin, en olfaction directe au flacon, 5 respirations amples et souples en laissant aller le rythme naturel, à volonté tout au long de la journée, elle calme la colère, le ressentiment, l’incompréhension et libère des rancoeurs, de la morosité et de la mélancolie. Elle aide à évacuer « le trop plein » pour faire place à l’apaisement nerveux, au courage, à la confiance et au tonus. De quoi préparer l’été en toute sérénité.

- NANTES - NIMES - GRENOBLE

- TOULOUSE - PARIS - MARSEILLE - AVIGNON PERPIGNAN - TOURS - LE MAN - CLERMONT-FERRAND - BEZIERS - TOULON - LILLE - MONTPELLIER - FRANCE